Air Algérie : un jeune pilote prêt à travailler gratuitement pendant 2 ans

Écrit par sur 15 mai 2022

En février 2017, un avion de l’école d’aviation « Aviation Training School » a connu un grave incident à l’aéroport de Hassi Messaoud. L’élève qui était aux commandes revient, cinq ans plus tard, pour livrer son témoignage et lancer un appel au président de la République.

« C’était un 5 février lors d’un vol d’entraînement. Lors d’un décollage à l’aéroport de Hassi Messaoud, un pneu s’est détaché de l’avion pour cause d’un défaut de maintenance », raconte le jeune pilote de ligne Alaa Edine Omerani dans un témoignage livré à Dz News.

Alors qu’il était en plein exercice de décollage et d’atterrissage, l’élève s’est posé sur le circuit pour ensuite redécoller. Sauf qu’à ce moment-là, le pneu qui n’était pas bien placé a fini par se détacher.

À un moment, l’avion s’est équilibré, « et j’ai profité de l’occasion pour envoyer un message à ma sœur et lui dire je t’aime », témoigne encore le pilote. « Ce jour-là, je savais que toute l’Algérie était bouleversée de peur d’un crash », ajoute-t-il. Un état d’alerte a été lancé au niveau de la structure aéroportuaire, qui était fermée ce jour-là.

La protection civile et l’armée ont été informées de la situation. Fort heureusement, le jeune Alaa Edine a réussi à reprendre contrôle de son appareil. Accompagné par son instructeur, le jeune pilote n’a pas cédé à la panique et est parvenu à poser l’avion sur la piste d’atterrissage sans aucun incident. Sur le moment, tout le monde s’attendait à un crash, affirme l’élève.

L’appel du jeune pilote Alaa Edine Omerani au président Tebboune

La direction de l’école « Aviation Traininig School » a vivement félicité le jeune Alaa Edine pour son « sang-froid » et pour avoir réussi à surmonter brillamment cette épreuve périlleuse. « Cet incident vous servira dans votre formation » et renforcera « l’apprentissage dans la mesure où il est considéré positivement », lit-on dans le message de remerciements de l’école.

Le jeune pilote, rendu célèbre par la suite par ses déplacements avec l’équipe nationale de Football au Qatar et au Cameroun, lance un appel aux autorités. En effet, il affirme qu’il peine à trouver un emploi lui permettant d’exercer son métier, qui est visiblement une passion. « Toutes les portes m’ont été fermées », regrette-t-il.

« Sachant que je mérite d’avoir un poste comme pilote, je vous lance un appel pour m’aider », lance-t-il à l’adresse du président de la République.

« Si j’obtiens un contrat auprès de la compagnie nationale aérienne (Air Algérie), je vous promets devant tout le peuple algérien de travailler mes deux premières années gratuitement », s’engage le jeune pilote Alaa Edine Omerani.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

Facebook