Emploi. Faute de candidats, les restaurateurs recrutent au Maghreb

Écrit par sur 16 mai 2022

Pour cet été, l’Union des métiers de l’hôtellerie a publié environ 270 000 offres d’emploi. Mais les candidats ne se bousculent pas. Les employeurs de l’hôtellerie et de la restauration se tournent vers des professionnels tunisiens et marocains.

C’est une pratique déjà courante dans l’agriculture. Chaque été, pour les travaux agricoles, une main-d’œuvre étrangère complète les effectifs. Les métiers de l’hôtellerie-restauration souhaitent prendre le même chemin.

La profession s’inquiète du manque de candidats aux 270 000 offres d’emploi publiées pour la saison estivale 2022. Depuis six mois, l’Union des métiers des industries de l’Hôtellerie (Umih) est en lien avec le ministère de l’Intérieur pour mettre en place cette immigration professionnelle. « L’initiative conduite par l’UMIH n’est pas seulement en faveur des Tunisiens mais en faveur du recrutement de personnels qualifiés dans nos métiers. L’agriculture fonctionne beaucoup avec des personnes étrangères dans le cadre de conventions spécifiques conclues par le gouvernement français », indique l’Umih à Ouest-France.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

Facebook